index


index

index [ ɛ̃dɛks ] n. m.
• 1503; mot lat. « indicateur »
1Doigt de la main le plus proche du pouce (ainsi nommé parce que ce doigt sert à indiquer, à montrer). Les deux index. Prendre un objet entre le pouce et l'index. « Levant l'index à sa bouche, elle me fit un signe de silence » (Bosco).
2Objet mobile sur un cadran ou le long de repères gradués, et destiné à fournir des indications numériques. Petit objet mobile servant à distinguer un document dans un ensemble.
3(XVIIe) Table alphabétique (de sujets traités, de noms cités dans un livre, par mots-clés, par rubriques) accompagnée de références ( classement). Index des auteurs cités. Index géographique. Registre d'index, permettant l'adressage indexé des données en informatique.
L'Index : catalogue des livres dont le Saint-Siège interdisait la lecture, pour des motifs de doctrine ou de morale. Ce livre est à l'Index. Loc. fig. (1816) Mettre (qqn ou qqch.) à l'index : signaler comme dangereux, condamner, exclure. « vous seriez mise à l'index par le monde » (Balzac).
4Didact. Élément sur lequel portent les hypothèses d'une étude comparative (par oppos. à témoin). Appos. Animaux, sujet, groupe index, sur lesquels l'expérience a été réalisée et que l'on compare avec les témoins.
5(1922) Méd. indice. Index colorimétrique de l'hémoglobine.

index nom masculin (latin index, -icis, indicateur) Deuxième doigt de la main, le plus proche du pouce. Dans un mécanisme, repère servant au réglage de la position d'un élément mobile. Repère fixe ou mobile sur une graduation. ● index (difficultés) nom masculin (latin index, -icis, indicateur) Orthographe Plur. : des index. ● index nom masculin (de index) Liste alphabétique d'auteurs, de matières, de mots clés, etc., apparaissant dans un ouvrage, avec des références permettant de les retrouver. Liste officielle des livres dont la publication, la lecture, la vente étaient interdites aux catholiques, sauf permission de l'autorité compétente. (Avec une majuscule.) [Institué au XVIe s. par les papes, soucieux de lutter contre les doctrines hétérodoxes, l'Index a été supprimé par Paul VI en 1965.] ● index nom masculin (anglais index, indice) En informatique, valeur fixe, permettant de compléter ou de corriger les valeurs de certaines adresses lors de l'exécution d'une instruction, et qui est conservée dans le registre d'index de l'ordinateur. Synonyme de indice (d'un produit pétrolier). ● index (expressions) nom masculin (de index) Mettre à l'index, exclure quelqu'un, quelque chose comme dangereux, le rejeter : Son attitude le fit mettre à l'index ; intimider un travailleur ou un employeur pour empêcher l'embauche d'un travailleur non syndiqué ou qui refuse de se syndiquer. Congrégation de l'Index, ancienne congrégation romaine qui, avant la réforme du droit canonique, était chargée de l'examen des livres. ● index (synonymes) nom masculin (de index) Mettre à l'index
Synonymes :
- désavouer
index (expressions) nom masculin (anglais index, indice) Index de sélection, estimation chiffrée de la valeur génétique d'un animal reproducteur. Index des prix, en Belgique, indice des prix.

index
n. m. inv.
d1./d Deuxième doigt de la main, le plus rapproché du pouce. Pointer l'index.
d2./d TECH Aiguille, repère mobile sur un cadran ou une échelle graduée.
d3./d Table alphabétique à la fin d'un ouvrage. Index des noms cités.
d4./d Anc. L'Index: le catalogue des livres prohibés par l'église catholique. (V. Index.)
|| Fig. Mettre (qqch ou qqn) à l'index, le proscrire, le condamner.
d5./d STATIS Indice. Index de mortalité, de morbidité.
d6./d (Belgique, Luxembourg) Index (des prix): indice des prix.
————————
index
(l') ou Index librorum prohibitorum catalogue des livres dont le pape interdisait la lecture aux catholiques. Le concile de Trente promulgua le premier Index en 1564. En 1965, l'église abolit cette institution.

⇒INDEX, subst. masc.
I. — Doigt de la main le plus proche du pouce et dont on se sert en particulier pour indiquer, montrer quelque chose à quelqu'un. Désigner qqn ou qqc. de l'index. Il feuilletait le bouquin, parcourant des yeux les têtes de chapitre, en traînant son gros index sur les lignes comme un enfant qui épelle (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 42) :
1. Selon les signifiés qu'il (re)présente, l'index accompagne la parole ou se substitue à elle. Par exemple, les gestes de refus ou de négation, de menace, de demande de parole ou d'appel, d'indication de quantité et d'indication d'éléments concrets peuvent se substituer à la parole. Par contre, l'index accompagne la parole pour indiquer ou mettre en valeur certains éléments du discours qu'il s'agisse d'attitude prophétique, d'autorité, d'insistance, ou de précision, y compris les modalités positive et négative de renchérissement ou des restrictions.
G. CALBRIS, Ét. Ling. appl., 1979, n° 35, p. 107.
Arg. Travailler à l'index. ,,Travailler à prix réduit, — dans le jargon des ouvriers qui montrent au doigt les gâte-métiers`` (RIGAUD, Dict. jargon paris., 1878, p. 189).
II. — P. anal. (de fonction)
A. — [Fonction de repérage matériel]
1. DOCUMENTOL. Petit objet mobile servant à distinguer de façon très apparente une fiche ou un ensemble de fiches. Il existe (...) de petits index en plastique qui se placent et sont maintenus sur la fiche en passant au travers de celle-ci par des perforations ménagées à cet effet de place en place, sur deux rangées parallèlement au bord supérieur de la fiche (T. LEROY, La Technique du classement, Paris, Le Prat, 1965, p. 61).
2. TECHNOL. Aiguille ou tout autre objet mobile qui fournit des indications en parcourant des divisions sur un cadran ou le long de repères gradués. Index d'un baromètre. La pointe d'une aiguille d'une montre est un index qui se déplace le long du cercle du cadran gradué en heures et minutes (COUFFIGNAL, Mach. penser, 1964, p. 45).
B. — [Fonction de rappel dans un système]
1. Liste alphabétique des sujets traités, des noms (propres, communs, géographiques, grammaticaux, etc.) étudiés ou cités dans un ou des ouvrages, accompagnés de références permettant de les localiser. Synon. table alphabétique. Index des auteurs cités; index onomastique, géographique; index systématique, chronologique. Reçu ce matin les épreuves de l'index pour le Journal de la Pléiade (GIDE, Carnets Égypte, 1939, p. 1069) :
2. Mais l'index d'un texte n'a pas toujours pour propos (...) de nous faire connaître ces termes. En réalité il est conçu pour nous renvoyer aux endroits du texte où se trouve l'information, ou, si les objets ne sont pas des pages mais des ouvrages entiers, aux ouvrages convenables de la bibliothèque.
JOLLEY, Trait. inform., 1968, p. 115.
Spécialement
a) DOCUMENTOL. Index à références multiples; index alphabético-systématique; index d'orientation; index univoque (ROLLAND-COUL. 1969).
b) LEXICOLOGIE
) Liste résultant d'un dépouillement des formes ou des unités lexicales relevées dans un texte. L'index comporte toujours la référence de chaque occurrence (localisation dans le texte) (D.D.L. 1976).
) Index statistique. Liste résultant du dépouillement lexical et de l'indexation d'un texte, et comportant un certain nombre de données quantitatives telles que l'effectif de ses occurrences, l'étendue de son vocabulaire (d'apr. D.D.L. 1976).
2. RELIG. CATH. Liste officielle (établie d'abord par la congrégation de l'Index, puis par le Saint-Office) des livres dont la lecture est interdite aux catholiques en raison des dangers qu'ils peuvent représenter pour la foi ou les mœurs. Mettre un livre à l'Index. La mise à l'Index d'un livre n'est pas par elle-même une condamnation absolue de ce qu'il enseigne, mais une mise en garde contre les dangers que sa lecture peut présenter (BOUYER 1963) :
3. Ce fameux Index [it. ds le texte], qui fait encore un peu de bruit de ce côté-ci des Alpes, n'en fait aucun à Rome : pour quelques bajocchi [baïoques] on obtient la permission de lire, en sûreté de conscience, l'ouvrage défendu. L'Index [it. ds le texte] est au nombre de ces usages qui restent comme des témoins des anciens temps au milieu des temps nouveaux.
CHATEAUBR., Mém., t. 3, 1848, pp. 433-434.
Index expurgatoire. Liste des livres qui ne pourront être publiés qu'après avoir été corrigés ou épurés (d'apr. Ac.).
Au fig., souvent p. plaisant. Mettre qqn ou qqc. à l'index. Le signaler comme dangereux pour qu'on s'en détourne ou l'exclue. Médecin mis à l'index par ses confrères; sa trahison le fit mettre à l'index par tous ses amis. (Dict. XXe s.). Être à l'index. Être exclu, condamné. Chose merveilleuse, la révolution est à l'index de toutes les opinions (PROUDHON, Confess., 1849, p. 343).
DR. Mise à l'index. ,,Interdiction prononcée par un syndicat ou une coalition de patrons ou de salariés, qui a pour but [soit] d'empêcher l'embauchage ou le maintien d'un salarié, soit d'empêcher le travail de continuer dans un établissement`` (CAP. 1936). Les économistes expliquaient que, de par la nature des choses, la rémunération de l'ouvrier ne pouvait excéder ce qu'exigaient, au plus juste, sa conservation et sa reproduction : Turgot avait formulé cette « loi d'airain ». Cependant la résistance se manifesta toujours par la mise à l'index et la grève, à l'occasion par le sabotage et la violence (LEFEBVRE, Révol. fr., 1963, p. 63).
En partic. ,,Décision de la Chambre syndicale des ouvriers typographes qui interdit aux sociétaires de travailler dans telle ou telle maison, par suite d'infractions de la part du patron aux règlements acceptés. Les imprimeries à l'index sont celles où le travail n'est pas payé conformément au Tarif`` (BOUTMY 1883).
C. — Synon. de indice.
1. ÉCON. Instrument qui permet de mesurer le sens et l'ampleur de la variation d'un élément ou d'un facteur. On parle surtout de l'index des prix, du coût de la vie, mais il existe aussi des index de la production industrielle, du commerce extérieur (BAUDHUIN 1968).
2. MÉD. Index endémique ou épidémique, index de mortalité. Rapport entre le nombre des cas d'une maladie épidémique, ou le nombre des décès, et le nombre des habitants de la région étudiée (d'apr. GARNIER-DEL. 1958). Le degré de fréquence du paludisme dans un pays s'apprécie par l'index endémique (BRUMPT, Parasitol., 1910, p. 71).
REM. Indexical, -ale, -aux, adj., synon. indiciel B 2. Plutôt qu'un pur index ou un pur symbole, le mot « je » (...) est un symbole indexical (F. RÉCANATI, La Pragmatique ds Lang. fr., 1979, n° 42, p. 9).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1520 « doigt » (Le Guidon en françoys, f° 60 v°]; 2. 1690 « table alphabétique à la fin des ouvrages » (FUR.); 3. a) 1690 « catalogue des livres censurés par l'Église » (ibid.); b) 1818 mettre à l'index (une pers.) (NODIER, J. Sbogar, p. 79). Empr. au lat. index « qui indique, révélateur, index (doigt), catalogue, liste, inscription ». Fréq. abs. littér. : 564. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 343, b) 301; XXe s. : a) 643, b) 1 557. Bbg. BRACKENIER (R.). Index et concordances d'auteurs fr. mod. Trav. Ling. Gand. 1972, n° 3, p. 6. - QUEM. DDL t. 6.

index [ɛ̃dɛks] n. m. invar.
ÉTYM. 1503; n. lat. index « index (doigt); catalogue, liste, table; titre (d'un livre); inscription; pierre de touche », par spécialisation du sens général « (celui, celle, ce) qui indique, révèle, dénonce », de in- (→ 2. In-), et d'un élément -dex, -dicis (pour -dix, -dicis) à valeur de nom d'agent, représentant la racine indo-européenne dik- « montrer » (également attesté dans dicere [→ Dire], et grec dikê « justice »). Comparer à judex (→ Juge). → aussi Indice.
1 Doigt de la main le plus proche du pouce (ainsi nommé parce que ce doigt sert à indiquer, à montrer). || L'index de la main droite. || Les deux index. || Prendre un objet entre le pouce et l'index (→ Froisser, cit. 18; 1. geste, cit. 8; guilloché, cit. 1), entre l'index et le médius (→ Illusion, cit. 7). || Se gratter (cit. 7) le nez avec l'index; faire tomber la cendre de sa cigarette (cit. 3) d'un mouvement de l'index.
1 Le soir, en rentrant dans sa chambre, il dansa une gavotte, en faisant des castagnettes avec son pouce et son index (…)
Hugo, les Misérables, V, V, II.
2 « Et puis, une tranche de ça ! » dit-elle, avec gourmandise, en pointant son index ganté vers une terrine de vulgaire pâté de foie.
Martin du Gard, les Thibault, t. V, p. 158.
3 (…) levant l'index à sa bouche, elle me fit un signe de silence.
H. Bosco, Un rameau de la nuit, p. 104.
4 Le barman désigna de l'index un point situé derrière le dos de Gomez.
Sartre, la Mort dans l'âme, p. 33.
2 (1690). Techn. Objet mobile sur un cadran ou le long de repères gradués, et destiné à fournir des indications numériques. Indice (I., 2., vx).
5 Très généralement, l'observation consiste à lire la position d'un index (repère, aiguille, spot, niveau, etc…), sur une graduation.
A. Pérard, les Mesures physiques, p. 19.
Repère (de métal, de plastique, etc.) fixé sur un document pour le distinguer d'autres semblables.
3 (1690). Table alphabétique des mots, des termes correspondant aux sujets traités, des noms cités dans un livre…, accompagnés des références permettant de les retrouver. || Index des auteurs cités. || Index géographique, onomastique.
6 Index, tables de concordance, calendriers, annotations de chaque lettre, tableau des événements de l'année, un appareil prodigieux accompagne le texte (de Sainte-Beuve).
Émile Henriot, les Romantiques, p. 232.
Techn. (documentation). Liste présentant dans un ordre choisi (classement alphabétique, par mots clés, par rubriques) l'analyse sommaire de documents, avec leurs références. || Index à références multiples. || Index systématique. || Index d'orientation. || Classement par index. Indexation.Recueil bibliographique comportant de telles listes (syn. : bulletin indexé). || Index périodique; index cumulatif.
Spécialt. Table alphabétique des unités du vocabulaire (d'une langue, d'un écrivain). || Index de la langue latine. || Index de la langue de Rabelais, du vocabulaire symboliste. Lexique. || Index statistique, fournissant sur le texte étudié des données quantitatives. || Index et concordance d'un texte.
4 (1690). Anciennt. || L'Index, ou (vx), Indice : catalogue des livres dont le Saint-Siège interdisait la lecture, pour des motifs de doctrine ou de morale. || L'Index a été supprimé en 1965 par Paul VI, peu après sa dernière édition (parue en 1960). (Surtout dans : à l'index). || Ce livre est à l'index. || Mettre un livre à l'index.Index expurgatoire. || Congrégation de l'Index : commission de censure, autrefois chargée d'examiner les livres nouveaux, et, s'il y avait lieu, de prononcer leur condamnation (cet examen fut confié au Saint-Office).
7 Il est temps, disait M…, que la philosophie ait aussi son index, comme l'inquisition de Rome et de Madrid. Il faut qu'elle fasse une liste des livres qu'elle proscrit, et cette proscription sera plus considérable que celle de sa rivale.
Chamfort, Caractères et anecdotes, Index de la philos.
8 Ce fameux index, qui fait encore un peu de bruit de ce côté-ci des Alpes, n'en fait aucun à Rome (…) pour quelques bajocchi on obtient la permission de lire, en sûreté de conscience, l'ouvrage défendu.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. V, p. 38.
9 Port-Royal fut à l'Index le 13 janvier 1845. Mais Sainte-Beuve pouvait se flatter d'avoir mis Port-Royal et le Jansénisme à la mode.
A. Billy, Sainte-Beuve, 41.
Ellipt. || L'Index : la congrégation de l'Index.
9.1 (…) je n'aurais qu'un conseil à vous donner, retirer vous-même votre œuvre, la condamner et la détruire, sans attendre qu'une décision de l'Index vous y force.
Zola, Rome, p. 102.
Loc. (1816, in D. D. L.). Mettre (qqn, qqch.) à l'index. Boycotter, condamner, exclure; interdit (jeter l'). || Médecin mis à l'index par ses confrères. || Employeur mis à l'index par les syndicats.
10 Si quelqu'un ici savait que vous avez fait le voyage dans la même voiture, vous seriez mise à l'index par le monde que vous voulez voir.
Balzac, Illusions perdues, Pl., t. IV, p. 596.
11 Je suis encore à l'index du pouvoir, et toujours signalé parmi les hommes dangereux.
Proudhon, in Sainte-Beuve, Proudhon, p. 25.
12 (…) l'échauffourée de Strasbourg, qui fit mettre le turbulent Louis-Napoléon à l'index par tous les Bonaparte.
Émile Henriot, Portraits de femmes, p. 393.
12.1 Quand on apprit ces châtiments exemplaires, ce fut un beau tollé dans le monde révolutionnaire. Les groupements de toutes nuances nous mirent à l'index (…) tout le monde nous lâcha (…) nous perdîmes nos derniers appuis à l'étranger, dont certains nous étaient précieux (…)
B. Cendrars, Moravagine, Œ. compl., t. IV, p. 124.
12.2 Je croyais le cerveau du plus scrupuleux bourgeois berlinois recéler des trésors de duplicité, de haine, de méchanceté, de cruauté, de convoitise. J'étais ému d'être libre au milieu d'un peuple entier mis à l'index.
Jean Genet, Journal du voleur, p. 131.
5 (XXe). Méd. || Index endémique, index de morbidité, de mortalité… Indice.(1907, in Rev. gén. des sc., no 22, p. 910). Écon. polit. || Index numbers (mots angl.) : nombres-indices (→ Indice, II., 3.).
13 (…) beaucoup d'économistes s'appliquent aujourd'hui à dresser ces tableaux connus sous le nom de Index Numbers ou, si l'on veut parler français, les Nombres Indices.
Charles Gide, Cours d'économie politique, t. I, p. 87 (9e éd. 1926).
DÉR. Indexer.
HOM. Formes du v. indexer.

Encyclopédie Universelle. 2012.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.